Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Outil : Le dispositig VigilanS en prévention de la récidive suicidaire

Outil : Le dispositig VigilanS en prévention de la récidive suicidaire

le 29 mars 2017

Créé par le Pr Guillaume Vaiva du CHRU de Lille et soutenu par l’Agence Régionale de Santé du Nord-Pas-de-Calais,  VigilanS est un dispositif de soin innovant destiné à la prévention de la récidive suicidaire.

S’appuyant sur les structures de soins existantes dans la région, VigilanS se propose d’en améliorer la coordination et d’aider à tisser un véritable réseau autour des personnes en crise suicidaire.

Le dispositif est constitué d’une cellule de coordination basée au CHRU de Lille et d’une cellule opérationnelle basée au SAMU 59-Centre 15.

La cellule de coordination comprend un ETP de praticien hospitalier, un ETP d’attaché de recherche clinique et un ETP de secrétariat.

La cellule opérationnelle comprend 3 ETP (6 VigilanSeurs à mi-temps) de psychologue et d’infirmier spécialisé.

Le dispositif VigilanS se base sur une idée simple : après une tentative de suicide, à la sortie d’une structure de soin (urgence, centre de crise, hôpital), il est important de maintenir le lien…

C’est pourquoi, VigilanS se décline sous la forme d’une procédure en trois phases.

Dans la première phase, les soignants qui se sont occupés du sujet suicidant lui remettent une carte dite “ressource”.

Celle-ci comporte essentiellement un numéro de téléphone vert (Gratuit autant depuis un poste fixe que d’un portable) disponible aux heures ouvrables.

Parallèlement, le médecin traitant et le psychiatre traitant reçoivent un courrier les informant de l’organisation du dispositif et de l’entrée de leur patient dans celui-ci. Ils disposent d’un numéro téléphonique dédié pour répondre à leurs questions.

La disponibilité de l’équipe VigilanS est donc garantie… Le lien est à la disposition du sujet !

Dans la seconde phase, les Vigilanseurs et Vigilanseuses se mettent en contact téléphonique avec les sujets qui ont fait plus d’une tentative de suicide.

Les sujets que l’on ne parvient pas à joindre bénéficient d’un envoi de cartes postales au rythme d’une par mois durant quatre mois.

Les “primosuicidants” ne sont pas appelés lors de cette phase mais ont toujours la possibilité de solliciter le dispositif via le numéro vert inscrit sur la carte ressource.

Dans cla dernière phase, tous les sujets participant au dispositif VigilanS sont rappelés pour une évaluation dite de “6 mois”.

Lors de cet appel, les situations cliniques sont évaluées avec soin et la veille est soit reconduite, soit abandonnée car devenue inutile.

Par ailleurs, tous les sujets participant au dispositif sont invités à effectuer une évaluation qualitative de VigilanS.

Source VigilanS