Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Outil : Points de repère à l'usage des journalistes pour parler du suicide

Outil : Points de repère à l'usage des journalistes pour parler du suicide

le 26 janvier 2017

[Stop Suicide] Les médias jouent un rôle important dans la société en informant sur le suicide, un problème de santé publique majeur. Dans un dialogue constant, STOP SUICIDE, association Suisse, s'allie avec les médias pour publier des informations de nature à prévenir le suicide, plutôt que d'y inciter.

Informer sur le suicide n'est pas tabou, même si cette tâche particulièrement délicate nécessite de prendre quelques précautions. 

Plus de 50 études dans le monde entier l'ont montré: la médiatisation peut être un des nombreux facteurs qui amènent des personnes vulnérables à se suicider, c'est l'effet dit Werther . Le cas le plus démonstratif reste à ce jour le décès de Marilyn Monroe. 

De Werther à Papageno

Ce n'est pourtant pas le simple fait de parler du suicide dans les médias qui est incitatif. Selon des études récentes, certaines caractéristiques de l'information sur le suicide peuvent au contraire avoir un réel impact préventif, c'est l'effet dit Papageno .

Notre travail vise à favoriser l'effet préventif des récits médiatiques sur le suicide et ainsi à limiter leur potentiel risque d'incitation.

Nos activités #EffetPapageno

Source Stop Suicide