Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Outil : Un kit d'autogestion du rétablissement par ReViM

Outil : Un kit d'autogestion du rétablissement par ReViM

le 20 novembre 2017

Composé d’un manuel, d’un plan de rétablissement et d’un plan de gestion de crise, ce kit est un outil d’autogestion que peuvent utiliser les personnes atteintes dans leur santé psychique ou ayant fait l’expérience de crises dès lors ce qu’elles souhaitent reconstruire des bases solides et les entretenir durablement. Ses fonctions premières sont de nourrir l’espoir et de proposer des astuces pratiques pour gagner la maîtrise de ses vulnérabilités, avancer dans son rétablissement et promouvoir la santé mentale.

Public cible
• Personnes atteintes dans leur santé psychique souhaitant s’engager activement pour leur bien-être et leur stabilité, usagères ou non des services de santé mentale
• Proches, amis ou familles d’usagers des services de santé mentale
• Professionnels travaillant dans les services de psychiatrie et santé mentale

Utilisation pratique
• Ce kit peut être utilisé par les usagers, soit dans une démarche individuelle, soit avec des amis, des proches ou dans des groupes d’entraide.
• Les pairs praticiens en santé mentale (PPSM – titre suisse équivalent à Médiateur en Santé Pair en France, Peer Support Specialist dans les pays anglosaxons), soignants, travailleurs sociaux ou autres professionnels peuvent le proposer aux usagers et les soutenir dans la démarche, en leur fournissant d’une manière structurée les explications, le soutien et l’accompagnement nécessaires.

Genèse de cette publication
Afin de proposer aux usagers francophones un outil d’autogestion personnel qui s’inscrive dans une démarche de rétablissement, « Taking Back Control » d’origine britannique a été traduit, adapté, édité et imprimé dans le cadre d’un projet partenarial entre pairs praticiens en santé mentale (association Re-pairs), l’Association romande Pro Mente Sana, l’Institut et Haute Ecole de la Santé La Source, Lausanne et la section de psychiatrie sociale du Département de psychiatrie du Centre hospitalier universitaire vaudois.
Dans une phase test, l’outil a été proposé avec succès à des usagers des Services ambulatoires des Hôpitaux Universitaires de Genève par une paire-praticienne en santé mentale.

Source ateliers-rehab.ch