Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Synthèse : Les connaissances sur les champs d’action pertinents en promotion de la santé mentale chez les jeunes adultes

Synthèse : Les connaissances sur les champs d’action pertinents en promotion de la santé mentale chez les jeunes adultes

le 11 octobre 2017

Ce document est une synthèse des connaissances sur les balises qui soutiennent l’action en faveur de la santé mentale, sur les situations de vie rencontrées lors du passage vers la vie adulte et les ressources pouvant influencer la santé mentale ainsi que sur les champs d’action pertinents en promotion de la santé mentale auprès des jeunes adultes. Pour ce faire, une recension des écrits a été effectuée à partir de la littérature scientifique et de la littérature grise.

Cette recension a permis d’identifier quatre balises : distinguer la santé mentale des troubles mentaux, favoriser l’épanouissement de tous en misant sur les forces plutôt que les déficits, agir sur les déterminants sociaux de la santé mentale et leur distribution, et adopter une perspective de parcours de vie.

Les travaux recensés montrent également que, bien que les jeunes adultes soient appelés individuellement à faire des choix et à prendre des décisions au regard de leur parcours de vie, le déroulement de celui-ci est fortement influencé par les possibilités qu’offrent les structures et les institutions qui les entourent. Plusieurs trajectoires se dessinent et plusieurs transitions s’opèrent au sein de celles-ci, lesquelles peuvent représenter des défis et influencer la santé mentale ainsi que le parcours de vie. Les jeunes adultes deviennent autonomes, font des choix au regard des études et du travail et deviennent citoyens.

La recension des champs d’action pertinents atteste que favoriser et préserver la santé mentale des jeunes adultes relève d’un ensemble coordonné d’actions, à différents niveaux, qui vise l’ensemble des jeunes tout en considérant leurs besoins variés. Ces actions doivent permettre aux jeunes d’avoir un meilleur contrôle de leur vie, un accès à des ressources matérielles et sociales dans leurs milieux de vie, et de pouvoir participer à la vie économique et sociale sans discrimination ni violence.

Consulter le document

Source INSPQ