Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Comment agir > Vidéos : Palmarès du 38ème Festival Psy de Lorquin

Vidéos : Palmarès du 38ème Festival Psy de Lorquin

le 18 juin 2018

Depuis 1977 le festival psy de Lorquin se veut le fer de lance de l'actualité audiovisuelle dans le champ de la santé mentale en présentant les réalisations de l'année, tournées par des professionnels de l'image, des professionnels du soin, mais également des associations, des familles ou des usagers. Cette volonté de laisser la place à chacun de pouvoir s'exprimer, permet une liberté de ton, de format et de sujet qui fait l'originalité de ce festival depuis plus de 40 ans.

Clé d'or
DOUVAN JOU KALEVE (LE JOUR SE LEVERA) 52 minutes / 2017 / Haïti / documentaire Réalisation : Gessica Généus Production : SaNoSi Productions (France), Ayizan Production (Haïti) et Productions Fanal (Haïti)
Quelle est cette "maladie de l'âme" qui ronge le peuple Haïtien ? A travers ce film, je cherche à comprendre cette forme de bi-polarité culturelle exprimée principalement à travers notre spiritualité en m'appuyant sur mon cheminement personnel, marqué par la maladie mentale de ma mère. Une maladie qui selon elle est une malédiction des esprits vodous.

Clé d'argent
SUR UN FIL 34 minutes / 2017 / France / documentaire Réalisation : Soline CAFFIN Production : Ateliers Varan
Beus Bengal est un compositeur de hip hop. Il habite seul dans un studio où il consacre le plus clair de son temps à la musique. "Sur un fil" dépeint un quotidien au travers duquel Beus témoigne de sa maladie psychiatrique et des conséquences qu'elle a sur sa vie. Il raconte la façon dont elle est perçue par ses proches et prise en charge par la société.

Prix du bureau
LE MONDE DE CHARLIE 56 minutes / 2017 / France / Documentaire Réalisation : Wolfgang KORWIN ZMIJOWSKI Production : Wolfgang KORWIN ZMIJOWSKI
Charles est né le 28 novembre 1984 et est déclaré normal à la naissance. Au bout de plusieurs mois pourtant, le verdict tombe : les médecins le déclarent handicapé mental. face à ce diagnostic, le mariage de ses parents se brise et il est alors ballotté entre plusieurs membres de la famille. ce documentaire est l'histoire d'une famille en lutte contre cette douloureuse prédiction. C'est aussi et avant tout l'histoire de Charlie, son évolution, celle des personnes qui au quotidien l'ont accompagné ou qui l'accompagnent toujours, et enfin son droit à la part de bonheur.

Prix spécial du bureau
ANNA 42 minutes / 2018 / France / documentaire Réalisation : Garance SCHARF Production : La boite à songes
Anna a 23 ans. Depuis son adolescence marginale, elle décide de s'en sortir. Cure de désintoxication, reprise des études, suivi psychiatrique régulier, projet d'écriture, elle fait ce qu'elle peut. Après s'être exclue de notre société pendant des années, va-t-elle y trouver sa place ?

Mention coup de coeur du Jury
SALES GOSSES 84 minutes / 2016 / France / documentaire Réalisation : Céline THIOU Production : Les films du balibari
Les sales gosses ont entre 6 et 14 ans. Ils arrivent à l'ITEP des Aubrys parce qu'ils ont été mis à l'écart du système éducatif. Ils ont renversé la bibliothèque sur la maîtresse, frappé leurs camarades, insulté la directrice et bien souvent cumulé ce type d'agressions. Ici, pour la plupart d'entre eux, c'est un endroit où reprendre pied pour essayer de "réintégrer le système scolaire normal". Un lieu 38ème Festival Psy de Lorquin 6 & 7 juin 2018 23 de vie, des sales gosses, les adultes qui les encadrent et une année pour saisir la vitalité de ces enfants sortis du rang, les paradoxes de ces destins mal engagés.

Mention Prix spécial du Jury
SAINT ALBAN, UNE REVOLUTION PSYCHIATRIQUE 60 minutes / 2016 / France / documentaire Réalisation : Sonia CANTALAPIEDRA Production : Les films d'un jour
Tout part d'une rencontre en Lozère. Celle de quatre hommes, psychiatres et résistants : Paul Balvet, François Tosquelles, Lucien Bonnafé et André Chaurand. En pleine occupation pendant la seconde guerre mondiale, 45000 malades meurent dans les asiles psychiatriques français. Mais pas à Saint Alban. Dans ce château médiéval devenu hôpital psychiatrique en 1821, les quatre jeunes psychiatres cachent ceux que l'ordre en place menace, repensent la folie et brisent les barreaux de l'asile, tout en luttant contre la faim et l'Occupation. C'est l'histoire de ces hommes engagés dans une tentative de libération tant politique qu'humaine que ce film raconte