Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Données privées, libertés publiques

Article : Données privées, libertés publiques

le 14 octobre 2019

L'actualité anxiogène émousse les résistances face au rétrécissement des libertés publiques. "A quoi bon ?" semble dire l'époque.

Il est souvent intéressant de lire les journaux étrangers pour prendre des nouvelles de notre bon vieux pays. Oh, pas les "feuilles de chou" subversives, non : prenez l'austère site de Bloomberg, l'agence d'actualités financières. 

Un article  nous apprend très benoîtement que la France va devenir le premier pays européen à utiliser officiellement la reconnaissance faciale. 

De quoi s'agit-il ? C'est une application pour votre mobile conçue par le ministère de l'Intérieur. Elle vous permet de vous identifier en vous prenant en photo ou en vidéo, pour accéder, par exemple, aux services publics en ligne. 

La CNIL (le gendarme des données personnelles) a mis en garde le gouvernement. Cette application, qui doit voir le jour en novembre, serait en contradiction avec le droit européen. Notamment, selon la CNIL, parce qu'elle ne propose aucune alternative à la reconnaissance faciale pour se connecter à certains services (cette information est relayée ici , ou encore ici  - j'ai été injuste avec les médias français tout à l'heure). 

Lire la suite sur France Culture