Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Fake news et santé : des internautes pas si crédules

Article : Fake news et santé : des internautes pas si crédules

le 17 juin 2019

Depuis les élections présidentielles américaines de 2016, le mot « fake news » est sur toutes les lèvres. Loin d’être cantonnée au milieu politique, la désinformation touche également le domaine de la santé.

Informations erronées sur les vaccins, régimes alimentaires improbables, étranges conseils de sexualité, remèdes miracles contre le cancer… Le phénomène se décline en d’innombrables contenus aux titres tous plus sensationnalistes les uns que les autres.

Faut-il s’inquiéter des effets de cette désinformation ? Probablement, mais pas pour les raisons que l’on imagine.

Santé+ Magazine, usine à malinformer

La page Facebook de Santé+ Magazine  (à ne pas confondre avec Santé Magazine , qui est une autre publication dénuée de lien) constitue un bon cas d’école lorsqu’on cherche à mieux comprendre l’impact de la désinformation en santé.

Cette page a été identifiée par l’équipe des Décodeurs  du quotidien Le Monde  comme un diffuseur majeur d’informations médicales erronées . Or selon l’Institut Reuters  (un centre de recherche d’Oxford), elle génère à elle seule autant d’interactions sur Facebook que les pages des médias Le MondeLe FigaroLe Huffington Post20 Minutes  et France TV info  réunis.

Lire la suite sur The Conversation