Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Il faudra bientôt des psychologues pour intelligence artificielle

Article : Il faudra bientôt des psychologues pour intelligence artificielle

le 2 juillet 2018

On entend souvent que l'intelligence artificielle  et les robots risquent de nous mettre au chômage, mais ces technologies pourraient aussi faire naître de nouveaux métiers. Et pourquoi pas celui de psychologue pour machines ? C'est ce que se demande  le site Axios, citant un article  écrit par trois chercheurs en informatique. Ils plaident pour des recherches approfondies sur l'analyse de possibles troubles psychologiques de nos algorithmes.

Les trois auteurs partent du principe que l'intelligence artificielle cherchant à copier le cerveau, si nous arrivons à en créer une "générale", similaire à l'Homme, "elle pourrait être soumise aux mêmes maladies". L'idée de l'émergence proche d'une intelligence artificielle générale  est loin d'être partagée  par toute la communauté scientifique. L'un des auteurs, Roman Yampolskiy, croit lui qu'une telle révolution va arriver et qu'il faut commencer à réfléchir dès maintenant à la manière de l'encadrer  pour éviter toute mauvaise surprise.

Quoi qu'il en soit, le fait d'analyser les intelligences artificielles avec un regard de psychologue pourrait aussi nous aider à résoudre des problèmes bien plus concrets, qui commencent à se poser dès maintenant.Un certain type d'intelligence artificielle, par exemple celui qui a gagné contre le champion du monde de jeu de Go , apprend via un système de récompense quand il prend la décision voulue. Les auteurs de l'article imaginent ainsi un algorithme similaire qui pourrait "développer un comportement addictif". 

Comment? Axios cite l'exemple d'un robot de nettoyage qui pourrait salir un endroit propre afin de le nettoyer encore plus.

Lire l'article sur le HuffPost