Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : La "ligue du LOL", une affaire de cyberharcèlement choquante, mais hélas classique

Article : La "ligue du LOL", une affaire de cyberharcèlement choquante, mais hélas classique

le 1 mars 2019

Le 8 février dernier, un article de Libération  révèle qu’une trentaine de journalistes et communicants parisiens membres d’un groupe Facebook, appelé « la ligue du LOL », sont accusés de s’être adonnés à des actes de cyberharcèlement entre 2009 et 2012, en particulier sur Twitter.

Si l’objectif premier de ce groupe était de faire des blagues en privé, certains membres ont progressivement dérivé vers la cyberviolence. Retour sur une affaire malheureuse, mais malheureusement classique de cyberharcèlement.

Sexisme, homophobie, grossophobie : les ingrédients classiques de la cyberviolence

Des études, et notamment des études dédiées au monde adolescent, en France  ou à l’étranger , le montrent : la cyberviolence est avant tout une violence de genre. Une violence faite d’insultes sexistes et homophobes, de menaces et de moqueries liées à l’apparence physique, de photomontages dégradants et humiliants, de diffusion non consentie de photos et vidéos intimes (revenge porn ).

À cela s’ajoutent le racisme  et les insultes liées aux origines ou à la religion ou encore l’usurpation d’identité. Il en est de même dans le monde adulte, comme le montrent les nombreux discours de haine  qui s’immiscent à différents endroits du web.

Lire la suite sur The Conversation