Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Les troubles mentaux se banalisent sur les réseaux sociaux. Et c'est tant mieux

Article : Les troubles mentaux se banalisent sur les réseaux sociaux. Et c'est tant mieux

le 9 novembre 2019

Dépression, bipolarité, anxiété... les maladies mentales n'ont jamais été aussi présentes sur nos écrans. Décryptage avec Jean-Victor Blanc, psychiatre et auteur du livre Pop & Psy .

On le sait, Internet nous rend cons. Mais est-ce que le web ne nous aurait pas aussi rendu fous ? Sur les réseaux sociaux, les messages parlant de troubles mentaux sont de plus en plus visibles. Sur Instagram, le #depression cumule ainsi plus de 20 millions de publications et #anxiety enregistre 12,7 millions d’occurrences. À croire qu’en 2019, tout le monde souffre d’anxiété, de dépression, de stress post-traumatique, de bipolarité ou tout à la fois. 

Selon l’OMS , on n’est pas bien loin de la vérité puisque l’organisation indique qu’une personne sur quatre souffrira de troubles psychiques dans sa vie. Et ce n’est pas à cause des réseaux sociaux.

Lire la suite sur le site L'ADN