Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Mon psy dans mon smartphone

Article : Mon psy dans mon smartphone

le 5 avril 2017

[Sciences et Avenir] Des milliers d'application proposent de nous aider à surmonter un coup de blues, un quotidien stressant voire un épisode dépressif. Poudre aux yeux ou véritable aide ?

"Stop anxiété", "Fix depression", "Stress free life"… Plus de 1.000 applications gratuites ou payantes, en majorité anglophones, proposent aujourd'hui de nous aider à surmonter un coup de blues, un quotidien stressant voire un épisode dépressif. Poudre aux yeux ou véritable aide ?

"Monitorer" nos âmes au jour le jour

Ces programmes sont de plusieurs types. Certains comme le sérieux "Mood and anxiety diary" (en anglais, 2,99 euros) ou, plus ludique, "How are you ?" (en français, gratuit) offrent une sorte de monitoring de nos états d'âmes au jour le jour, consistant à observer le plus objectivement possible les fluctuations de son état mental. Et, selon le professeur Philippe Fossati, psychiatre à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, cela a son importance : "Se “monitorer”, c'est déjà se traiter. S'évaluer, c'est déjà réduire un peu les symptômes même s'il ne s'agit pas une thérapie à proprement parler." Joël Swendsen, directeur de recherche CNRS à l'Institut de neurosciences cognitives et intégratives d'Aquitaine, prix Marcel Dassault 2014 pour son travail sur l'application des technologies mobiles pour les troubles mentaux sévères, confirme l'intérêt : "C'est comme un journal intelligent qui suit votre évolution de manière beaucoup plus précise que ne peut le faire un thérapeute. Certains programmes peuvent poser des questions en fonction des réponses que vous donnez. Et si cela ne va pas, l'idée est de déclencher des réponses psychothérapeutiques. L'appel au médecin est indiqué dans des situations de danger. Bien qu'à ma connaissance, les idées suicidaires ne soient pas encore intégrées. "

Source Sciences et Avenir