Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Article : Prévention du suicide dans un monde connecté, quels paradoxes ?

Article : Prévention du suicide dans un monde connecté, quels paradoxes ?

le 20 février 2015

[Infirmiers.com] Plusieurs débats ont eu lieu en régions et à Paris à l'occasion de la 19e Journée nationale de prévention du suicide (JNPS) sur le thème "Prévention du suicide : un monde connecté ?". 

À Toulouse, le 3 février dernier, la journée organisée par l’association Prévention du suicide en Midi-Pyrénées (PSMP) s'est penchée entre autres sur les paradoxes des nouveaux outils de communication, qui conjuguent à la fois ressources et menaces. Un point sur les nouveaux outils en matière de prévention du suicide chez le sujet âgé a aussi été réalisé. Éclairage.

Plus de 11 000 décès par suicide enregistrés en 2011, soit 1 décès sur 50, près de 200 000 personnes accueillies aux urgences après une tentative de suicide, les chiffres sur le suicide restent en France toujours élevés. L'Hexagone a d'ailleurs l'un des taux de suicide parmi les plus hauts d’Europe après la Finlande, la Belgique et la plupart des pays de l’Est. Ce problème majeur de santé publique concerne tous les âges, sachant que le taux de suicide augmente fortement avec l'âge (un tiers de celles et ceux qui se suicident ont plus de 60 ans) et qu’une nette surmortalité masculine est observée.

Source Infirmiers.com