Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Etude : Cela va vous dissuader d'exposer vos enfants aux écrans

Etude : Cela va vous dissuader d'exposer vos enfants aux écrans

le 4 novembre 2016

[Nouvel Obs] Enfants et adolescents vivent "immergés" dans un monde fait d'écrans en tout genre, ce qui n'est pas sans conséquence sur leur développement.

L'Académie américaine de pédiatrie (AAP) s'est penchée sur l'usage des appareils à écrans chez les plus jeunes, et ne cache pas son inquiétude. En résumé : 

"Les enfants d'aujourd'hui grandissent immergés dans un monde d'écrans, ce qui a des effets positifs et négatifs sur le développement."

L'ère des écrans

Les pédiatres rappellent d'abord les constats suivants :

L'AAP profite de ces constats pour souligner que le temps passé sur les écrans ne cesse de croître, et ce dès le plus jeune âge.

Des effets néfastes

Or, cela augmente le risque d'obésité et affecte le sommeil. L'Académie américaine recommande ainsi de limiter à 2h ou moins le temps "d'activité sédentaire devant un écran".

L'utilisation des réseaux sociaux augmente aussi les risques de dépression, en particulier chez les adolescents qui les utilisent de manière passive (c'est-à-dire qu'ils regardent les photos des autres sans interagir ou en publier eux-mêmes). 

Au-delà, l'Académie pointe une augmentation des troubles du sommeil chez ceux qui dorment avec leurs téléphones. Générée par les diodes électroluminescentes (LED), la lumière de l'écran active 100 fois plus les récepteurs photosensibles de la rétine que la lumière blanche d'une lampe. Du coup, même avec une luminosité faible, l'écran du portable tient éveillé, retardant l'horloge interne et impactant la qualité du sommeil.

Source Nouvel Obs