Vous êtes dans : Accueil > Actualités > E-Santé > Ministère de la Santé : Lancement d'une consultation publique sur le BigData en santé

Ministère de la Santé : Lancement d'une consultation publique sur le BigData en santé

le 29 avril 2016

[Ministère de la Santé] Partager ses données de santé : pour quels bénéfices et à quelles conditions ? La ministre souhaite interroger directement les internautes : c’est l’objectif de la grande consultation lancée sur le site faire-simple.gouv.fr pour recueillir leur perception du « big data  » dans le secteur médical et leur avis sur les conditions dans lesquelles la puissance publique doit accompagner son essor. À l’issue de cette consultation, une synthèse des contributions sera envoyée aux participants et intégrée aux travaux du groupe de réflexion.

L’irruption du numérique dans notre quotidien et dans l’organisation des soins génère des masses de données. Ces données, produites et stockées pour une raison précise (gestion des soins, des dossiers médicaux, suivi d’indicateurs…), peuvent également permettre de répondre à d’autres questions, servir d’autres usages : mises ensemble, ces données peuvent révéler des phénomènes jusque-là non observés sur les soins dispensés, détecter plus tôt l’émergence de maladies ou les réactions aux traitements, mieux comprendre les liens entre santé et activité physique ou environnement, etc.

Mises ensemble, ces données sont également des révélateurs de la vie privée, de nos habitudes et choix de vie, certains neutres et d’autres plus intimes. Certains soulignent le risque de voir ces données exploitées pour développer des pratiques commerciales, assurantielles (ou autres) perçues comme intrusives, voire même discriminatoires. L’enjeu pour la puissance publique est d’être en mesure d’anticiper et d’encadrer les pratiques au bilan bénéfices/risques négatif.

Source Ministère de la Santé