Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Académie de médecine : Psychiatrie et confinement, 2,5 millions de patients en souffrance

Académie de médecine : Psychiatrie et confinement, 2,5 millions de patients en souffrance

le 30 avril 2020

L'Académie de médecine, faisant écho aux psychiatres signataires d'une tribune dans Le Parisien, s'alarme de la situation des patients pris en charge en France par la psychiatrie durant le confinement. Elle réaffirme également leurs droits. 

Y-a-t-il urgence à venir au secours de la psychiatrie en cette période confinée ? L'Académie de médecine semble le penser puisque, le 21 avril 2020, elle se fend d'un communiqué pour déplorer sur une situation « alarmante  » qui pourrait avoir des conséquences « majeures  ». Elle fait ainsi écho à l'appel au secours d'une centaine de médecins qui, dans une tribune publiée le 8 avril dans Le Parisien , s'inquiétaient du sort des 2,5 millions de personnes prises en charge en psychiatrie (...).

Face aux remontées de terrain qui affirmaient que, compte tenu de la saturation des urgences, un « tri des malade s », notamment atteints de handicap psychique, était opéré, Olivier Véran, ministre de la Santé, avait dû prendre publiquement la parole, le 4 avril, pour réaffirmer que le handicap ne devait « pas être un critère de refus aux soins  ».

Lire l'article sur le site d'information Handicap.fr