Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Article : Alzheimer : vers le déremboursement des médicaments

Article : Alzheimer : vers le déremboursement des médicaments

le 27 mai 2018

Agnès Buzyn devrait annoncer la semaine prochaine le déremboursement de tous les médicaments anti-Alzheimer, jugés inutiles par la Commission de la transparence.

Depuis près de dix ans, la plupart des experts avaient beau pointer l’inutilité, voire la dangerosité de ces molécules, les autorités sanitaires avaient continué à les rembourser, quitte à jeter par pertes et profits plusieurs milliards d’euros.

De fait, sur ce dossier, Agnès Buzyn s’est montrée prudente, mettant ses pieds dans ceux de sa prédécesseure, Marisol Touraine. «Je veux mettre en place un protocole de soins élaboré par les scientifiques en lien avec les associations»,  avait ainsi affirmé l’ancienne ministre en octobre 2016. «Tant que cela ne sera pas fait, la question du déremboursement des médicaments ne peut et ne doit pas se poser.»

Dans la foulée, Marisol Touraine avait alors demandé un rapport à Michel Clanet, professeur de neurologie au CHU de Toulouse et président du comité de suivi du Plan maladies neurodégénératives. En février 2017, le rapport Clanet avait été rendu à la ministre. Arrive ensuite Agnès Buzyn, qui a traîné, annonçant qu’elle rendrait sa décision après la publication par la Haute Autorité de santé d’un guide sur la prise en charge des malades atteints de cette maladie. C’est chose faite depuis ce vendredi, la HAS présentant un guide et des fiches pratiques «pour la mise en œuvre de soins et d’aides adaptés dès les premiers signes jusqu’aux stades sévères de la maladie».

Lire la suite sur le site Libération