Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Article : Discrimination, ayez le "réflexe" Défenseur des droits !

Article : Discrimination, ayez le "réflexe" Défenseur des droits !

le 18 octobre 2017

Trop peu de Français connaissent les actions du Défenseur des droits. Il lance une campagne pour déclencher un "réflexe" chez les personnes qui n'arrivent pas à faire valoir leurs droits. Le cas de Léa, handicapée, est évoqué dans un spot.

« C'est ma fille, c'est Léa. Vous entendez comme elle s'amuse ? Ça n'a pas toujours été le cas. Le centre de loisir ne l'acceptait pas car elle est handicapée. Alors on a saisi le Défenseur des droits, qui en a parlé avec la mairie. Et le centre a finalement pris des mesures pour pouvoir accueillir Léa. »

Une campagne grand public

Ce spot audio est l'un des quatre diffusés à partir du 16 octobre 2017 par le Défenseur des droits, Jacques Toubon. Une campagne, sur les ondes (France Bleu, NRJ, Fun Radio et RTL, entre autres) jusqu'au 6 novembre, vise à faire savoir au plus grand nombre que le Défenseur des droits est un recours pour ceux qui ont des difficultés à accéder à leurs droits ou à les faire respecter. Elle illustre, à travers plusieurs histoires vécues, « la façon dont cette institution publique indépendante est en mesure d'apporter des réponses concrètes » , selon le communiqué.

Non recours trop fréquent

Cette campagne vise prioritairement les personnes les plus éloignées du droit, celles qui ne le connaissent pas ou y renoncent. Les études menées par le Défenseur des droits montrent que le non-recours aux droits est encore beaucoup trop fréquent. Les quatre spots portent sur trois des cinq missions du Défenseur des droits : les relations avec les services publics, la lutte contre les discriminations et, enfin, les droits de l'enfant, sur lesquels une attention particulière est portée ; en effet, près d'une personne interrogée sur deux ne peut pas citer un seul droit de l'enfant parmi les 12 droits fondamentaux.

Le « reflexe Défenseur »

L'institution du Défenseur des droits regroupe, sur l'ensemble du territoire métropolitain et en Outre-mer, près de 500 délégués territoriaux. Elle reçoit plus de 130 000 demandes par an et promet « d'accompagner toute personne dans la résolution de ses difficultés pour accéder à ses droits dans des domaines très différents. » En prenant appui sur des situations traitées par ses services, ces spots doivent permettre à toute personne de s'identifier et, ainsi, de déclencher le « réflexe » Défenseur des droits.

Pour l'Outre-mer

En Outre-mer, la campagne sera également diffusée à Mayotte et à La Réunion du 16 au 27 octobre. Pour les autres départements et territoires, elle sera dévoilée ultérieurement en raison, notamment pour les Caraïbes, des catastrophes climatiques récentes.

Quel numéro contacter ?

Par ailleurs, cette campagne sera relayée sur Facebook et Instagram pour toucher davantage les 15-49 ans et les jeunes parents. Quatre capsules vidéo d'environ 20 secondes, qui traduisent en images animées les scénarios des quatre messages radio, seront diffusées sur la page Facebook du DDD à compter du 19 octobre. « Appelez-le Défenseur des droits au 09 69 39 00 00 ou contactez-le sur son site (en lien ci-dessous) » , conclut le spot.

Source Handicap.fr