Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Conseil de l'Europe : Les processus algorithmiques risques d'être utilisés pour manipuler les comportements sociaux et politiques

Conseil de l'Europe : Les processus algorithmiques risques d'être utilisés pour manipuler les comportements sociaux et politiques

le 4 mars 2019

Le Conseil de l’Europe a invité ses 47 Etats membres à s’attaquer au risque que les citoyens ne soient pas en mesure de se faire une opinion et de prendre des décisions en toute indépendance par rapport aux systèmes automatisés, et qu’ils fassent même l’objet de manipulations dues à l’utilisation de technologies numériques avancées, en particulier les techniques de micro-ciblage.

Les outils de l’apprentissage machine ont de plus en plus la capacité non seulement de prédire les choix mais aussi d’influencer les émotions et les pensées, parfois de manière subliminale. Dans une Déclaration  adoptée aujourd’hui, le Comité des Ministres, l’organe décisionnaire de l’Organisation, alerte sur le risque que représente pour les sociétés démocratiques le fait qu’il soit possible d’employer ce type d’outils pour manipuler et contrôler non seulement les choix économiques, mais aussi les comportements sociaux et politiques.

Le Comité des Ministres encourage les Etats à assumer leurs responsabilités et à combattre cette menace croissante en prenant plusieurs mesures, au nombre desquelles des mesures appropriées et proportionnées pour se doter de garanties juridiques effectives contre les interférences illégitimes et pour responsabiliser les utilisateurs en promouvant les compétentes critiques en matière de littéracie numérique.

Lire la suite du communiqué sur le site du Conseil de l'Europe