Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Nul n'est censé ignorer > Inspections des affaires sociales et de la justice : Un rapport alarme sur le manque de places pour les prisonniers atteints de troubles psychiatriques

Inspections des affaires sociales et de la justice : Un rapport alarme sur le manque de places pour les prisonniers atteints de troubles psychiatriques

le 2 mars 2020

Un rapport conjoint des Inspections des affaires sociales et de la justice préconise de créer 150 nouvelles places dans des hôpitaux publics pour des détenus concernés par des troubles psychiques. 

La construction de nouvelles unités hospitalières spécialement aménagées (UHSA) pour les détenus atteints de troubles psychiatriques est « indispensable », selon un rapport des Inspections des affaires sociales et de la justice qui préconisent de créer « environ 150 places » dans cinq régions.

Commandé par le gouvernement en avril 2018, ce document daté de décembre 2018 a été publié le 27 février 2020 sur le site internet de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas).

Les deux inspections avaient été missionnées pour dresser le bilan des neuf UHSA (440 places) créées depuis 2010 au sein d’hôpitaux publics, mais aussi pour « proposer les lieux d’implantation les plus opportuns » en vue de « la mise en chantier de nouvelles unités ».

Au moment où se prépare une seconde tranche d’installation, la mission formule des propositions afin d’améliorer le parcours de soins du patient-détenu et de mieux graduer l’offre de soins.

Lire l'article sur le site de l'Obs  et le rapport sur le site de l'Igas