Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Article : Ces anciens malades psychiatriques qui soignent d'autres patients

Article : Ces anciens malades psychiatriques qui soignent d'autres patients

le 11 décembre 2015

[Huffington Post] Paolo est un bipolaire qui a réussi. A 34 ans, il a été embauché par un hôpital parisien pour assister les équipes de psychiatrie. Il a obtenu cet emploi grâce à sa maladie. Pour une fois, elle n'a pas été un frein à son devenir. Dans une France où le taux de chômage des travailleurs handicapés atteint des sommets, la nouvelle a de quoi surprendre.

Paolo - son prénom a été modifié - participe aux soins donnés aux malades psychiatriques. Il mène des entretiens avec eux, partage sa propre expérience de la maladie, raconte comment il s'en est sorti, lui qui est en rémission aujourd'hui, lui qui a réussi à stabiliser son humeur et à reprendre seul sa vie en main.

Un projet émancipateur

Paolo occupe un poste de "médiateur de santé pair", comme 28 autres personnes en France depuis 2012. Cette expression est la déclinaison française d'un programme québécois qui propose aux hôpitaux d'embaucher d'anciens malades dans le but de mieux soigner ceux qui le sont encore. Ce projet est révolutionnaire, il s'inscrit dans un mouvement plus général d'émancipation des patients, à qui on reconnait le droit à l'autonomie et à un statut respectable.

Source Huffington Post