Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Article : Elle poste des selfies avant/après pour sensibiliser aux maladies mentales

Article : Elle poste des selfies avant/après pour sensibiliser aux maladies mentales

le 1 décembre 2016

[Au féminin] Certaines personnes ont beau partagé 150 photos en une journée sur les réseaux sociaux, cela ne change rien au fait que l’on ne connait pas pour autant leur “vraies vies”. C’est ce qu’a voulu montrer Amber Smith. La jeune femme qui souffre d’anxiété a décidé de publier deux selfies pris avant et après une crise de panique afin de prouver que tout le monde peut souffrir d’une maladie mentale et ainsi sensibiliser les gens à ces troubles.

Que ce soit de façon épisodique ou sur du plus long terme, les maladies mentales peuvent toucher tout le monde. Même ceux que vous admirez pour leur supposées vies parfaites sur les réseaux sociaux.

Pour en finir avec les préjugés sur les maladies mentales, montrer que tout le monde est concerné par ces troubles et y sensibiliser les gens, Amber Smith a décidé de partager sur Facebook des selfies pris à des moments différents : l’un durant une journée classique et l’autre juste après avoir eu une crise de panique.

“Dieu sait pourquoi je fais cela, mais les gens ont besoin d’avoir un peu plus d’explications...

Photo du haut : Elle représente ce que je montre au monde entier via mes comptes sur les réseaux sociaux. Je suis bien habillée, je suis maquillée, j’ai utilisé des filtres pour embellir ma photo. C’est mon côté “normal”.

Photo du bas : Elle a été prise ce soir juste après une crise de panique due à mon anxiété. C’est aussi mon côté “normal” mais c’est celui que les gens ne voient pas.

Cela me rend malade qu’en 2016, il y ait toujours autant de préjugés et de stigmatisation en ce qui concerne les maladies mentales. Cela me dégoûte de constater que les gens ne sont pas assez éduqués à ce sujet et qu’ils font preuve de tant de jugement. On dit qu’une personne sur trois souffrira d’une maladie mentale à un moment de sa vie. Une sur trois !

Vous savez combien de personnes cela représente à l’échelle mondiale ?
Et oui, je me bats contre l’anxiété et la dépression depuis des années. Je continue à recevoir des commentaires du type : “Tu t’en remettras”. “Tu n’as pas besoin de médicaments, sois simplement heureuse”. “Tu es trop jeune pour souffrir de cela”.

A tous ces gens qui ne sont pas ouverts d’esprit et qui pensent que parce que j’ai l’air “bien” physiquement, je ne me bat pas contre un monstre intérieur qui peut se réveiller à tout moment : je vous dis m**de !

Récemment, quelqu’un m’a demandé : “N’es-tu pas trop jeune pour souffrir d’anxiété et de dépression ? De quoi peux-tu bien être dépressive à ton âge ?” Wow !

Je suis une personne forte, j’ai traversé pas mal d’épreuves comme la plupart des gens, et j’irai bien. Je suis entourée par des gens géniaux que je remercie tous les jours pour leur patience et leur soutien.

A tous ceux qui traversent les mêmes épreuves que moi, ne souffrez pas en silence. Il y a des gens qui peuvent vous aider et vous soutenir. N’ayez pas peur de demander de l’aide.

Se montrer gentil ne coûte rien du tout. N’harcelez pas les autres. Ne démoralisez pas les autres. Et le plus difficile à faire visiblement : ne jugez pas les autres.

Quel que soit notre métier, notre âge, notre religion, notre milieu social : nous sommes tous des êtres humains. Alors aidez ceux qui en ont besoin à se relever au lieu de les enfoncer.

Peace & love !”

Le message d’Amber Smith a rapidement capté l’attention des internautes. Partagé de nombreuses fois, il a également suscité de nombreux débats dans ses commentaires, notamment en ce qui concerne la perception que peuvent avoir les autres des maladies mentales.

En s’exposant ainsi sur la toile, Amber Smith a su faire entendre sa voix et a réussi à sensibiliser les internautes aux les maladies mentales.

Source Au féminin