Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Article : Lady Gaga a révélé qu’elle souffrait de stress post-traumatique

Article : Lady Gaga a révélé qu’elle souffrait de stress post-traumatique

le 14 décembre 2016

[Konbini] En 2014, Lady Gaga révélait dans l’émission de radio américaine The Howard Stern Show, qu’elle avait été victime d’un viol à l’âge de 19 ans. Un secret lourd, que l’artiste s’empêchait jusque-là de partager à quiconque, de peur que cette épisode ne finisse par la “définir”.

“Je serais foutue si quelqu’un venait à dire que toutes les choses créatives intelligentes que j’ai réalisées jusque-là ne sont dues qu’au connard qui m’a fait ça , expliquait-elle au micro de l’émission. Toutes ces fois où j’ai transformé ma douleur en quelque chose de beau, tout ce que j’ai créé à partir de mes conflits internes, c’est moi qui en suis responsable. C’est moi qui ai créé tout ça.”

Deux ans après cette révélation, la chanteuse de 30 ans s’ouvre davantage. Dans le cadre de #ShareKindness, une campagne de bienfaisance née d’un partenariat entre l’émission Today Show de la chaîne NBC et la fondation Born This Way de Lady Gaga, cette dernière s’est rendue dans un centre new-yorkais qui vient en aide à des jeunes LGBT rejetés par leur famille.

Assise en tailleur, elle a raconté à quel point la gentillesse des autres l’avait aidée à guérir, révélant ainsi qu’elle souffre, depuis son viol, du trouble de stress post-traumatique (TSPT, ou PTSD en anglais), un type de trouble anxieux sévère qui se manifeste souvent à la suite d’une expérience traumatisante liée à la mort, à des menaces de mort, au viol ou à des blessures graves. Un secret “profond”  qui la rendait “malade de honte” , comme elle l’a expliqué sur Twitter.

“La méditation m’aide à me calmer , a-t-elle confié à ces jeunes New-Yorkais, devant les caméras du Today Show . Je n’ai pas le même genre de problèmes que vous, mais je souffre d’une maladie mentale. Et je lutte chaque jour contre ça, donc j’ai besoin de mon mantra pour m’aider à me détendre.”  Et d’ajouter :

“Aujourd’hui, j’ai dit à ces jeunes que je souffrais d’une maladie mentale. Je souffre de stress post-traumatique. Je n’en avais jamais parlé à personne avant, donc nous y voilà ! Mais la gentillesse que les médecins, ma famille et mes amis m’ont montrée, c’est vraiment ça qui a sauvé ma vie.”

 
     

 

Source Konbini