Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Entretien : "Le virage ambulatoire a déjà été pris", avec François Courtot

Entretien : "Le virage ambulatoire a déjà été pris", avec François Courtot

le 7 novembre 2019

Le directeur du Centre hospitalier de Rouffach (Haut-Rhin) réagit au rapport parlementaire Wonner-Fiat sur la santé mentale.

Le directeur du Centre hospitalier de Rouffach (Haut-Rhin), François Courtot, réagit au rapport parlementaire Wonner-Fiat sur la santé mentale.

Le directeur de l’hôpital psychiatrique se retrouve dans les idées défendues dans le rapport parlementaire sur l'organisation de la santé mentale en France, mais précise que beaucoup de choses sont déjà entreprises dans ce sens.

Concernant la prise en charge ambulatoire, « le virage a déjà été pris », estime-t-il dans un entretien accordé au quotidien L'Alsace. 

Interrogé sur le fait que la société puisse accepter que les malades vivent parmi les autres, François Courtot répond que la condition pour qu'un malade puisse se maintenir dans un milieu de vie ordinaire c'est "une bienveillance générale autour de lui". 
"Cette bienveillance s'apprend", ajoute-t-il. 

Regarder la vidéo sur le site de L'Alsace

Et lire la revue de presse Psycom sur le rapport Wonner-Fiat