Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Etude : À l'hôpital, seuls 40 % des médecins jugent que leur travail est reconnu à sa juste valeur

Etude : À l'hôpital, seuls 40 % des médecins jugent que leur travail est reconnu à sa juste valeur

le 9 février 2018

C'est une constante : les patients hospitalisés – ou ceux qui ont accompagné un proche à l'hôpital – témoignent encore et toujours de l'excellente perception qu'ils ont des soignants. Infirmières (92 %), aides-soignantes (91 %), autres personnels soignants (88 %), personnels d'entretien (86 %) médecins (83 %) et personnels administratifs (77 %) donnent satisfaction aux Français, souligne un nouveau sondage d'Odoxa*.

En revanche, la perception en interne de l'exercice hospitalier est beaucoup plus contrastée. Au total, un soignant sur trois (36 %) n'est pas satisfait de son travail (dont 6 % de très insatisfaits). Dans le détail, les aides-soignants (43 % d'insatisfaction), les infirmières (39 %) et les sages-femmes (38 %) sont les personnels les plus mécontents – les cadres de santé étant, eux, les plus satisfaits (74 %).

Les personnels n'incriminent pas pour autant leurs collègues, avec qui ils entretiennent de bonnes relations de travail (85 % d'entre eux), ni même les patients (88 % de satisfaction). C'est plutôt avec la hiérarchie que ça coince : un soignant sur deux (44 %) est insatisfait des relations entretenues avec ses supérieurs.

Course au temps médical et à la reconnaissance

Interrogés sur la nature de leurs tâches et leurs conditions de travail, les témoignages des soignants renvoient au malaise grandissant du monde hospitalier. Point majeur : 20 % seulement des personnels hospitaliers (hors médecins) estiment que leur travail est reconnu à sa juste valeur. Un sur trois dit avoir suffisamment de temps pour accomplir son travail. Et près d'un sur deux admet que son emploi génère un niveau de stress « acceptable ».

Lire la suite sur Le Quotidien du Médecin