Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Dévi et sa schizophrénie : la persévérance tranquille

Témoignage : Dévi et sa schizophrénie : la persévérance tranquille

le 27 septembre 2019

"Quand j'arrive chez Dévi, je suis ravie de constater qu'on peut s'asseoir dans un vrai jardin. certes il n'y a pas beaucoup de verdure en ce début d'automne, mais quand je prends place sur un siège tressé de couleur vive, je peux voir un grand arbre encore feuillu juste derrière Dévi.

Et puis Azor, le chien, a l'air très heureux de pouvoir galoper partout, or qui de mieux placé qu'un chier pour juger de la qualité d'un jardin ? J'aime savoir qu'autour de moi il y a de la vie, je sais désormais que la nature a toujours une couleur même quand je ne la vois plus. Et tout cela se pose comme d'excellents prémices de ma conversation avec Dévi. [...]"

Consultez la suite sur Insane