Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : La tenue professionnelle : une grande question en psychiatrie

Témoignage : La tenue professionnelle : une grande question en psychiatrie

le 13 septembre 2019

Une étudiante en soins infirmiers (L1) à Saint-Etienne, a effectué un stage en psychiatrie. Une situation particulière l’interpelle : les soignants sont invités à ne pas porter de tenue professionnelle mais juste une tenue civile avec une blouse.  La réflexion qui en résulte a mis à l’épreuve ses connaissances théoriques en hygiène et elle nous fait part de son étonnement et de ses réflexions

"Dans le cadre de ma formation infirmière, j’ai effectué mon premier stage de cinq semaines dans une unité d’admission en soins psychiatriques à l’hôpital. C’est une unité d’admission qui accueille des personnes atteintes de pathologies psychiatriques chroniques allant de la névrose à la psychose, des états limites ou simplement des troubles du comportement afin de les stabiliser en vue d’un retour à domicile, d’un suivi à l’extérieur et parfois des orientations vers d’autres lieux de soins. Ces patients entrent en hospitalisation via les urgences psychiatriques ou via un secteur extrahospitalier. Il y a aussi des hospitalisations séquentielles. C’est un mode d’hospitalisation plus bref en alternance avec des séjours à domicile ou en foyer programmé à l’avance. Cette unité a une capacité d’accueil de 20 lits. Ce service est composé de cinq médecins (quatre psychiatres et un somaticien), un cadre de santé, cinq ASH (agents de services hospitaliers), deux assistantes sociales, quatorze infirmiers (nuits et jours compris) et d’internes. [...]"

Lire la suite sur Infirmiers.com