Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Témoignage : Pourquoi certaines patientes choisissent-elles Twitter ou Instagram pour raconter leur maladie ?

Témoignage : Pourquoi certaines patientes choisissent-elles Twitter ou Instagram pour raconter leur maladie ?

le 2 septembre 2019

Sur Twitter et sur Instagram, beaucoup de récits thérapeutiques sont partagés, commentés, comme une autre façon de transmettre, de rendre visible et de militer

De plus en plus de témoignages sur la maladie ou le handicap émergent sur les réseaux sociaux, en punchlines sur Twitter ou clichés sur Instagram.

Une façon d’informer ses pairs, de mettre en lumière une autre réalité de la maladie et de militer.

20 Minutes  se penche sur ce phénomène en donnant la parole à deux Twittos influentes sur les réseaux sociaux, une psychologue spécialiste des pratiques numériques et une patiente qui a monté trois réseaux sociaux fermés pour des malades.

« Sans Twitter, il est probable qu’aucun médecin n’aurait jamais trouvé ce dont je souffre », tranche Sasha, non binaire (qui ne s’identifie ni comme homme, ni comme femme), qui témoigne sur ce réseau social de son quotidien compliqué. Souffrant d’une maladie orpheline (le syndrome d'Ehlers-Danlos , ou SED) et d’un trouble de stress post-traumatique, cette personne autiste partage ses petites victoires et coups de gueule sur Twitter comme Instagram.

Lire la suite sur 20 minutes