Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Tribune : Hans Asperger et le danger des classifications

Tribune : Hans Asperger et le danger des classifications

le 3 juin 2019

Faire croire que l’on peut classer les troubles autistiques comme les maladies somatiques est non seulement une pure escroquerie de la pensée, mais constitue un risque de dérives dangereuses.

Les milieux pédopsychiatriques sont en émoi depuis la parution de la traduction française du livre d’Edith Sheffer (les Enfants d’Asperger. Le dossier noir des origines de l’autisme, Flammarion, 2019) consacré à la trajectoire professionnelle de Hans Asperger. Il s’agit d’un ouvrage très documenté sur le plan historique et qui jette une ombre, plus qu’une ombre, sur les engagements politiques et l’éthique professionnelle de ce pédopsychiatre autrichien qui a donné son nom à un syndrome au succès conceptuel grandissant au cours des dernières années et qui est désormais bien connu, y compris du grand public.

Lire la tribune de Bernard Golse, Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université Paris-Descartes, sur Libération