Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Paroles de... > Tribune : "Jeunes psychiatres et jeunes addictologues, ce que nous voulons pour demain"

Tribune : "Jeunes psychiatres et jeunes addictologues, ce que nous voulons pour demain"

le 9 décembre 2019

Dans un texte publié la veille de l'ouverture du Congrès national de psychiatrie, l’Association des jeunes psychiatres et des jeunes addictologues (AJPJA) fait le point sur les défis que doit relever la psychiatrie en France. Elle défend un parcours de soins centré sur le rétablissement et la citoyenneté des personnes vivant avec des troubles psychiques.

Sous le titre "Jeunes psychiatres – jeunes addictologues, ce que nous voulons pour demain", l’Association des jeunes psychiatres et des jeunes addictologues (AJPJA) a publié le 3 décembre, veille de l'ouverture du 11ème congrès national de psychiatrie, une tribune signée par plusieurs membres de son bureau. 

Faire du rétablissement des personnes concernées le cœur de notre métier, c’est changer notre façon de concevoir le soin. C’est considérer que le contrôle des symptômes via une approche uniquement médicale ne suffit pas à aider la personne à retrouver une vie satisfaisante. C’est comprendre que le paradigme du rétablissement est une approche globale centrée sur les besoins de la personne, tels qu’elle les exprime et les priorise, et non pas uniquement sur ce que le soignant pense « bon pour elle ».

Lire la tribune sur le site de l'AJPJA