Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Article : Précarité et compétences en santé

Article : Précarité et compétences en santé

le 2 juin 2017

[REISO] Pour les professionnels de la santé, l’information des personnes migrantes se heurte à une série de difficultés. Une étude menée à Genève les identifie à trois niveaux : accès aux soins, transfert de compétences, contexte de vie des patients.

Le concept des compétences en santé avance que plus un individu est compétent, plus il est autonome et responsable face à sa santé et à la maladie. Or, ces compétences sont décrites comme moins présentes chez les individus de classes sociales défavorisées qui, en outre, rencontrent davantage de difficultés d’accès aux soins. Cet article présente une étude menée à la Consultation ambulatoire mobile de soins communautaires (CAMSCO) à Genève visant à évaluer le transfert de compétences en santé de professionnels à des patients très précaires. Elle démontre l’importance de l’interaction et de la prise en considération du contexte de vie des patients.

Des compétences complexes et multidimensionnelles

Les compétences en santé englobent les ressources et les connaissances que possède un individu « pour accéder, comprendre, évaluer et utiliser les informations concernant la santé » afin de se maintenir dans un bon état de santé et faire face à la maladie. Ces compétences complexes et multidimensionnelles sont nécessaires au développement de l’autonomie et de la responsabilité dans un monde où l’individu est mené à faire des choix compliqués.

Selon l'Organisation mondiale de la santé, « la littératie en matière de santé se compose également de compétences en communication. Un individu doit être en mesure de communiquer ses besoins aux intervenantes ou aux intervenants de la santé. Il doit aussi être en mesure de comprendre les renseignements qu’il reçoit d’eux ». Le professionnel de santé est donc un pourvoyeur de compétences et la communication devient un outil fondamental. Ceci amène à appréhender les compétences en matière de santé comme un concept relationnel dynamique où, au-delà des déficits identifiés chez les patients, les interactions entre le patient et le médecin sont également au centre du succès ou de l'échec de la prise en charge médicale.

Le niveau de compétences est corrélé au statut social des individus, relation médiée notamment par le niveau éducatif et économique. Il a été démontré que les groupes défavorisés recourent moins aux soins alors même que leurs besoins de santé sont plus importants. De plus, au-delà d'une différence d'accès aux soins, les possibilités thérapeutiques sont inégalement distribuées. Une frange conséquente de la population du canton de Genève se trouve en situation de précarité économique. La consultation ambulatoire mobile de soins communautaires (CAMSCO) des Hôpitaux universitaires de Genève fournit des soins à cette population. Créée en 1997 suite à l’entrée en vigueur de la Loi fédérale sur l’assurance-maladie, elle est constituée d’une équipe pluridisciplinaire et vise à donner un accès aux soins de qualité aux populations précaires du canton, à coordonner les actions de santé, à favoriser leur intégration dans les réseaux de soins et sociaux et à documenter les besoins de santé. Cette étude explore le déploiement du transfert de compétences en santé par les soignants dans ce contexte.

Observations participantes et entretiens

Cette recherche qualitative menée durant le premier trimestre 2016 a combiné des observations participantes lors des consultations infirmières (n=180) et des entretiens (n=10) semi-directifs auprès du personnel soignant. Les éléments recensés comprenaient l’origine du patient, la durée et le motif de la consultation, les différents intervenants y prenant part, les langues utilisées, le niveau de compréhension mutuel tel qu’il était perçu par le chercheur et, finalement, si cette consultation s’inscrivait dans un suivi médical ou non. Le guide d'entretien abordait les thèmes suivants : la situation professionnelle de manière générale avant et au sein de la consultation, le travail effectué au quotidien, les relations de soins telles que vécues par le soignant, ainsi que la connaissance du concept de compétences en santé et leur possible transfert au patient. Ces entretiens ont été enregistrés et retranscrit puis une analyse thématique a été conduite.

Source REISO