Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Bilan thérapeutique Prescrire 2018 : Mieux informer les patients

Bilan thérapeutique Prescrire 2018 : Mieux informer les patients

le 14 janvier 2019

Le bilan Prescrire 2018 aide les soignants à apporter des informations à partager avec les patients.

Dans son numéro de janvier, Prescrire publie son bilan thérapeutique de l’année écoulée, qui récapitule notamment des informations et des incertitudes à partager avec les patients.

Ce bilan récapitule des informations à partager avec les patients telles que : renseigner les victimes de violences conjugales sur les ressources possibles et sur leurs droits ; conseiller aux femmes enceintes gênées par un mauvais sommeil des mesures autres que médicamenteuses telle que la valériane, une option ponctuelle, à réserver aux 2e et 3e trimestres et en évitant les extraits alcooliques de titre élevé de cette plante.

Expliquer aux patients que certains médicaments sont à écarter, notamment en raison de leur balance bénéfices-risques défavorable ou incertaine, par exemple : la méphénésine (Décontractyl°, Décontractyl baume°), un myorelaxant dans les douleurs musculaires, dont l’efficacité clinique est incertaine au-delà d’un effet placebo, l’isothipendyl (Apaisylgel°, Sedermyl°) dans les prurits liés notamment aux piqûres d’insectes qui expose à des réactions cutanées graves alors qu’il n’a pas d’efficacité clinique démontrée.

Lie la suite sur le site de Prescrire