Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Événement : Journée violences conjugales et psycho trauma, le 3 avril 2018 à Paris

Événement : Journée violences conjugales et psycho trauma, le 3 avril 2018 à Paris

le 19 mars 2018

Journée Violences conjugales et psycho trauma : Comprendre, repérer, accompagner. Quelles conséquences sur la santé pour les victimes, y compris les enfants ?

Les violences dans le couple, les violences intrafamiliales, les violences sexuelles ont des conséquences sur la santé des femmes qui en sont victimes : somatiques mais aussi psychiques, avec une fréquence augmentée de nombreuses maladies. De plus, le stress post traumatique et la mémoire traumatique peuvent avoir des conséquences directes sur la santé et également conduire à des conduites incohérentes ou dissociées, sans pour autant que la victime en identifie les causes réelles et profondes. Il est important de savoir les repérer et de connaitre les conséquences du stress post-traumatique, en particulier sur les enfants et sur la dynamique familiale, et de préciser l'objectif des prises en charge sanitaires. Or les constats montrent que beaucoup de professionnel.le.s se sentent démuni.e.s devant les problématiques créées par les violences, leurs conséquences sociales sur la socialisation, les capacités cognitives, les risques d’être à nouveau victimes ou auteur de violences… et sur la santé physique et psychosomatique.

Le 3 avril 2018 de 9h à 17h, à l’annexe de la mairie du 14ème arrdt

La matinée sera consacrée à des échanges avec des expert.e.s qui apporteront des éclairages à partir de situations cliniques : Muriel Salmona, psychiatre, responsable de l'association mémoire traumatique ; Karen Sadlier, docteure en psychologie clinique, spécialiste du psychotrauma de l'enfant ; Marie-Laure Gamet, sexologue, responsable de l'unité de prise en charge des auteurs et victimes de violence sexuelle, CHRU Lille ; Aurore Sabouraud-Séguin, psychiatre, Institut de victimologie de Paris ; Virginie Capitaine, responsable de la santé à la SDAFE.

L’après-midi, nous aborderons les réponses possibles avec les différentes structures parisiennes qui prennent en charge des victimes de violence. Ainsi se dessinera un « réseau de prise en charge ».

Inscription en ligne

Pour toutes informations :