Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Journées ADESM 2018 : Conduire le changement en psychiatrie et santé mentale, du 21 au 23 novembre à Marseille

Journées ADESM 2018 : Conduire le changement en psychiatrie et santé mentale, du 21 au 23 novembre à Marseille

le 6 septembre 2018

Les journées d’automne de l’ADESM prennent en 2018 la forme d’un congrès international. Elles auront lieu les 21, 22 et 23 novembre à Marseille. Le thème de ce congrès sera : « Conduire le changement en psychiatrie et santé mentale ».

Confrontés à des sollicitations croissantes et à un périmètre d’activité aux frontières incertaines, les acteurs de la psychiatrie expriment des interrogations et un sentiment de perte de sens qui vont s’amplifiant. La simple revendication de moyens ne saurait tenir lieu de plaidoyer à notre discipline. Ce plaidoyer reste manifestement à écrire. Pourtant, alors même que la capacité d’innovation est bien réelle, nous semblons handicapés par la diversité des opinions, la complexité des dispositifs et l’instabilité des pratiques, conséquences notamment d’une faible culture de santé publique. Ceci nous éloigne de la nécessité de décrire et d’évaluer alors les meilleures pratiques sur le fondement des preuves. Cela entrave aussi le déplacement du système de santé mentale vers le développement de la prévention et de la précocité, et de l’intensité de soins mieux ciblés sur les populations et périodes à risque manifeste. Plus que la psychiatrie, les patients en sont les premières victimes, en termes de pertes de chances d’éviter la maladie, de réduire ses effets handicapants et de mieux et plus vite se rétablir.

Si la stratégie nationale de santé a posé les enjeux des pathologies chroniques et du vieillissement, elle a seulement effleuré le sujet de la santé mentale. La Loi de modernisation de notre système de santé a ensuite fixé l’orientation vers la santé mentale, en appui sur les projets territoriaux de santé, et représente un progrès évident, mais sans pour autant traiter ces questions de fond. Le récent rapport du Haut conseil pour l’avenir de l’Assurance maladie nous propose d’envisager une sorte de révolution copernicienne de notre système de santé : il a le mérite de souligner que son avenir va se jouer très largement en ville, tout comme celui de la santé mentale.

C’est pourquoi l’ADESM et ses partenaires ont décidé de prendre leurs responsabilités à la réflexion, certains de l’exigence de rénovation des concepts, des cultures professionnelles, et des cadres d’action et d’organisation. Pour à la fois considérer les causes et les facteurs de la mutation à opérer, les contenus à lui donner, par priorité les savoirs qui pourront fonder l’efficacité des diagnostics, des soins et des accompagnements. Mais aussi pour dégager les voies et moyens de leur mise en œuvre concrète, en particulier sur les territoires et pour tracer l’avenir de nos établissements.

Ceci implique d’oser un débat collectif et ambitieux, en appui sur l’expertise des meilleurs universitaires et praticiens français et internationaux, afin de déterminer les conditions et les leviers de la conduite du changement en psychiatrie et santé mentale.

Nous vous invitons à contribuer à cette réflexion dès les 21, 22 et 23 Novembre, à Marseille

Consulter l'argumentaire, le pré-programme et les modalités d'inscription sur le site de l'ADESM