Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Pour en savoir plus > Revue Sciences et Actions Sociales : Empowerment, participation, activation...Des concepts aux pratiques d'intervention sociale

Revue Sciences et Actions Sociales : Empowerment, participation, activation...Des concepts aux pratiques d'intervention sociale

le 4 mai 2015

[SAS] De quoi parle-t-on lorsque l’on utilise les concepts d’empowerment  et de community organizing  dans le contexte français  ? Dans un ouvrage très remarqué sur la notion d’empowerment  généralement traduit en français par la notion de « pouvoir d’agir », Marie-Hélène Bacqué indique que cette notion polysémique a émergé en France dans les débats publics à partir des années 2000.

Dans ce livre, Marie-Hélène Bacqué construit une histoire non linéaire de la notion d’empowerment  et souligne que même si différents promoteurs de cette notion, notamment dans les champs du développement international ou des politiques urbaines et économiques utilisent le même vocabulaire, ils se différencient idéologiquement entre des modèles « radical » (militant), « libéral », voire « néo-libéral ». Par conséquent, dans cet espace idéologique ambivalent au sein duquel se confronte des perspectives émancipatrices de changement social, voire révolutionnaires mais aussi néo-conservatrices et néo-libérales, Marie-Hélène Bacqué montre qu’en Amérique, au sein de l’intervention sociale, « l’empowerment  est utilisé par des professionnel(le)s dès la fin des années 1970 pour reconfigurer des pratiques ou comme nouveau paradigme ; il représente l’une des premières théorisations et systématisations de la notion et illustre la façon dont elle est instrumentalisée dans le temps pour devenir une technique du travail social ».

En fait, Marie-Hélène Bacqué souligne que l’utilisation et le sens donné à la notion d’empowerment  dans l’intervention sociale dépend beaucoup des différentes formes d’intervention sociale plus ou moins militantes, professionnelles, voire bureaucratisées présentes aux États-Unis depuis les années 1970.

Source SAS