Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Canada : Des économies importantes grâce à la prévention du suicide, selon une étude

Canada : Des économies importantes grâce à la prévention du suicide, selon une étude

le 2 décembre 2015

[La Presse] Investir dans des programmes de prévention du suicide basés sur une approche qui a fait ses preuves en Europe pourrait être bénéfique au Québec et au Canada, montre une étude à laquelle a participé une chercheuse de l'Université de Sherbrooke.

Mettre de l'avant l'approche de l'Alliance de Nuremberg contre la dépression (NAD) serait un « investissement rentable » en termes de dépenses en santé et en services sociaux, en plus des vies sauvées et des bénéfices pour les proches à risque.

« Nos résultats indiquent que les économies potentielles sont très importantes, principalement en raison du nombre de décès par suicide qui pourraient être évités, mais également grâce à la diminution des cas d'incapacité liés à la dépression. Il faut ajouter que les suicides engendrent une série de coûts qui ne peuvent pas être mesurés, comme la souffrance due à la perte d'un être cher, la qualité de vie réduite ou la perte de productivité liée à une mort prématurée », indique la professeure Helen-Maria Vasiliadis, qui a mené l'étude avec des collègues de trois autres universités.

Source La Presse