Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Canada : Les patients hospitalisés en psychiatrie prisonniers de la crise sanitaire

Canada : Les patients hospitalisés en psychiatrie prisonniers de la crise sanitaire

le 30 avril 2020

L'application des mesures de confinement dans certains établissements psychiatriques du Québec, au Canada, pose question. Des organisations de défense des droits des patients dénoncent des conditions "traumatisantes" et appellent à les modifier. 

Depuis le début du confinement, les patients hospitalisés en psychiatrie au Québec (Canada) n’ont plus le droit d’effectuer des sorties à l’extérieur — parfois pas même sur un balcon —, ce qui brime leurs droits fondamentaux, dénoncent des organisations de défense des droits des patients (...).

Pour des organisations de défense des droits des patients, ces conditions de confinement sont « traumatisantes ». « Le respect des mesures sanitaires ne doit pas se faire au prix de la mise en veilleuse de la dignité et des droits fondamentaux des personnes », soulignent dans une lettre ouverte plusieurs regroupements, dont le Conseil pour la protection des malades et l’organisme Action autonomie, un collectif montréalais pour la défense des droits en santé mentale.

« On doit de toute urgence mettre sur pied un mécanisme qui créera des conditions humainement tolérables favorisant à la fois les bonnes pratiques sanitaires et la préservation de la dignité des personnes » pour mettre fin à « cet enfermement » qui aggrave le vécu traumatique des patients, est-il écrit.

Lire l'article sur le site du quotidien québécois Le Devoir