Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Espagne : Campagne "0 contention", pour en finir définitivement avec la contention en psychiatrie

Espagne : Campagne "0 contention", pour en finir définitivement avec la contention en psychiatrie

le 30 septembre 2019

Courante dans les unités de psychiatrie d'Espagne et d'autres pays, la contention mécanique est une pratique qui consiste à attacher une personne au lit avec des sangles, à lui tenir la taille, les poignets et les chevilles afin de l'empêcher de se déplacer librement. La personne peut rester liée pendant des heures, voire des jours, en fonction de la décision du personnel soignant. 

La contention, en Espagne, est généralement pratiquée de manière opaque et incontrôlable (il est impossible d'accéder aux enregistrements expliquant qui est entravé, par qui, pourquoi, pour combien de temps ou comment) et en cas de séquelles graves ou mortelles, elle reste impunie.

La campagne a été lancé par "Locomún", un groupe d'activistes de la santé mentale, dans le but de contribuer à la mobilisation en mettant à la disposition de toute personne qui se sent concernée par cet objectif, individuellement ou collectivement, du matériel et des outils.

Les initiateurs de la campagne demandent une réglementation interdisant son utilisation de manière permanente et que cesse l'impunité dans les cas où des dommages de toute nature causés par cette pratique se produisent. Ils ont conscience que la pression de la société civile, des groupes professionnels, des psychiatres et des médias est essentielle pour garantir l'abandon de toutes les pratiques de contention en psychiatrie.

Découvrez la campagne et les outils (en espagnol) sur le site 0 Contenciones