Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Espagne : Un cluster de santé mentale en Catalogne

Espagne : Un cluster de santé mentale en Catalogne

le 31 août 2016

[Somapsy] Nous avons interviewé Marta Sánchez Bret, manageur du Clúster de Salut Mental Catalunya (Cluster de Santé mentale Catalogne). Ce cluster est l’unique qui existe dans le monde et son épicentre se trouve à Sant Boi de Llobregat, Espagne.

Quel est l’origine du cluster de santé mentale ?

Le cluster est une initiative publique-privée. En Catalogne, l’initiative publique est représentée par le ministère de l’Industrie et de la Compétitivité de la Generalitat de Catalogne qui s’occupe de la politique de clusters. Au sein de ce ministère, il y a une unité de clusters qui travaille sur la base de cette politique depuis vingt ans. Le mot « cluster » signifie « corporation », par conséquent, il s’agit d’une association de producteurs et de fournisseurs de services et de produits qui se font concurrence et qui travaillent sur une zone territoriale commune. La différence par rapport aux corporations est que le cluster va encore plus loin : c’est une plateforme qui englobe un grand nombre d’agents différents qui interviennent et participent aux diverses phases de la chaîne de valeur de la santé mentale par le biais d’évènements, de formation, de workshops afin de partager leurs connaissances. En partageant les informations, de nouvelles idées surgissent, l’innovation est encouragée et de nouveaux projets pour ce marché voient le jour. On a pu constater que l’association sous forme de cluster améliore la compétitivité, la rentabilité, ainsi que les indicateurs macroéconomiques. Actuellement, en Catalogne, il existe 30 clusters certifiés par le ministère de l’Industrie moyennant le programme « Catalonia Clusters ».

Le cluster de santé mentale est à l’origine un peu différent des autres clusters car il a vu le jour suite à un plan d’action local de Sant Boi de Llobregat en 2008, lorsqu’on a constaté que, dans cette commune, il y avait de nombreux emplois liés à la santé mentale. En 2013, une association à but non lucratif appelée « Clúster Salut Mental Catalunya » a été créée. Ces trois dernières années, le nombre de partenaires a augmenté, nous avons reçu la certification européenne pour participer au programme « Catalonia Cluster » et nous avons obtenu des subventions pour soutenir la divulgation du cluster. Cette association organise des activités de promotion, de prévention, de diagnostic, de traitement, de récupération et de réinsertion sociale et professionnelle.

Quelles sont les activités mises en œuvre au sein du cluster pour stimuler les connaissances sur la santé mentale et leur divulgation ?

En tant que plateforme, le cluster propose un calendrier annuel ciblé comprenant des activités de networking , des présentations de cas de réussite, des activités stratégiques autour de différents sujets, des workshops, Internet of Things et des communications, ainsi que la participation à des foires et à des congrès. Le cluster ne dirige pas ces activités, mais il encourage les partenaires membres à diriger les initiatives et à divulguer les connaissances en santé mentale en tant qu’experts. Par exemple, cette année, nous avons organisé trois séances « project tractor » qui ont permis de trouver une façon simple de transférer les connaissances des processus de santé mentale (traitement, chronicité, diagnostic, etc.) à d’autres secteurs tels que celui des nouvelles technologies. Ce secteur technologique a fait une immersion dans la santé mentale et a présenté des solutions technologiques pour en améliorer certains des différents aspects. Certaines ont été présentées sous forme de wearable , dans des projets de ludification, de réalité virtuelle augmentée, etc.

Source Somapsy