Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Etats-Unis : Retour sur l'épidémie mortelle des opioïdes

Etats-Unis : Retour sur l'épidémie mortelle des opioïdes

le 27 mai 2020

Chargé d'enseignement au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), Michel Gandilhon revient sur la vague de décès survenus aux Etats-Unis par overdose de médicaments anti-douleur à base d'opioïdes comme l'OxyContin, et le rôle des firmes pharmaceutiques. 

Aux Etats-Unis, l'épidémie des « opioïdes » a tué plus de 47 000 personnes en 2018 et plus de 450 000 depuis 1999, rappelle Michel Gandilhon, chargé d'enseignement, master de criminologie, au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM).

La vague d’overdoses, principalement liées dans un premier temps à des consommations d’antalgiques opioïdes (dont l’OxyContin), a touché tout spécialement la classe ouvrière blanche du nord-est des États-Unis, mettant en exergue la situation de déclassement de pans entiers de la population américaine. 

Au milieu des années 1990, les médicaments opioïdes anti-douleurs n’étaient encore prescrits en majorité qu’à des patients souffrant de cancers en phase terminale. Certaines compagnies pharmaceutiques ont alors souhaité étendre cette prescription aux personnes souffrant de douleurs chroniques. L’épidémie est partie de là.

Lire l'article sur le site d'information The Conversation France