Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Europe : La santé mentale en tant que priorité de santé publique

Europe : La santé mentale en tant que priorité de santé publique

le 3 décembre 2018

La Commission européenne et l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) viennent de publier leur rapport 2018 intitulé "Vue d'ensemble de la santé : Europe" (en anglais : " Health at a Glance: Europe")  qui porte sur l'état des systèmes de santé dans les pays de l'UE. 

Dans le rapport de cette année, la santé mentale est l’un des problèmes de santé publique les plus urgents et met en garde contre les conséquences économiques et sociales de problèmes de santé mentale non résolus.
 
Les coûts humains, sociaux et économiques de la maladie mentale sont alarmants: plus d'une personne sur six dans l'Union européenne a souffert de maladie mentale en 2016 (environ 84 millions de personnes) et plus de 84 000 personnes sont décédées des suites de problèmes de santé mentale en 2015. Le rapport indique également que les personnes vivant avec des problèmes de santé mentale meurent 10 à 20 ans plus tôt que la population en général.

"Ces chiffres récents sont troublants et mettent en lumière la nécessité de faire de l'investissement dans la promotion de la santé mentale et la prévention de la maladie mentale une priorité pour l'UE et ses États membres", a déclaré Claudia Marinetti, directrice de Mental Health Europe.
 
Le rapport révèle également que les actions européennes en matière de santé mentale sont inégales tout au long de la vie, avec davantage d'actions ciblant les jeunes ou les personnes en milieu de travail et seulement quelques initiatives destinées aux personnes âgées, aux jeunes enfants et aux chômeurs. Cet écart d'action ne peut être comblé que par l'adoption d'une approche de la santé mentale fondée sur la durée de vie tout au long de la conception des politiques, ce que SME réclame depuis longtemps.

Lire la suite (en anglais) sur le le site du réseau Santé mentale Europe (Mental Health Europe).