Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Inde : 37 % des femmes qui se suicident dans le monde sont indiennes

Inde : 37 % des femmes qui se suicident dans le monde sont indiennes

le 14 janvier 2019

Pour Kamala Marius, chercheuse associée à l’Institut français de Pondichéry, la modernisation de l’Inde a provoqué une augmentation des suicides, notamment parmi les femmes de moins de 35 ans.

Plus d’une femme sur trois (37 %) qui se suicide dans le monde vit en Inde. C’est la conclusion d’une étude publiée le 11 septembre par la revue scientifique britannique The Lancet « Le suicide des femmes est un enjeu majeur de santé publique, avec des conséquences socio-économiques, politiques et émotionnelles très importantes » , écrivent les auteurs de l’étude, dans un pays qui compte 1,3 milliard d’habitants (17,5 % de la population mondiale), et où le taux de suicide est également élevé chez les hommes — 25 % des hommes qui se suicident dans le monde sont indiens.

Pour Kamala Marius, chercheuse associée à l’Université de Bordeaux Montaigne et à l’Institut français de Pondichéry, et auteure de l’ouvrage Les Inégalités de genre en Inde  (Karthala, 2016), la modernisation du pays a provoqué une augmentation des suicides, notamment parmi les femmes de moins de 35 ans, majoritairement mariées. « Avec la montée du niveau de vie, il y a une ouverture plus grande au monde possible, et donc à la conscience de ce qu’on n’a pas en comparaison des autres » , affirme-t-elle.

Lire la suite sur Le Monde