Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Israël : Précurseur dans la recherche sur l’Autisme

Israël : Précurseur dans la recherche sur l’Autisme

le 13 janvier 2016

[Israël] En Israël environ un enfant sur 100 naît avec le syndrome de l’autisme, alors qu’aux Etats-Unis on parle déjà d’un enfant sur 68. Pourtant, la plupart des spécialistes pataugent lorsqu’il s’agit de poser un diagnostic en bas âge sur ce bien étrange trouble du comportement. Mais une nouvelle étude du scientifique de l’Institut israélien Weizmann pourrait permettre de diagnostiquer l’autisme grâce à un test olfactif, avant même que l’enfant ait acquis la parole.

Cette découverte surprenante, menée par la Doctorante Liron Rozenkrantz et le professeur Noam Sobel, de l’Institut Weizmann de Rehovot, va surtout permettre d’accélérer la pose du diagnostic, afin de faire gagner un temps précieux, pour traiter les enfants porteurs du syndrome.

L’autisme fait partie des Troubles Envahissants du Développement (TED) qui ont pour caractéristiques communes: une altération de la qualité des interactions sociales et de la communication. Pas toujours facile à dépister, la plus part des parents doivent accomplir un véritable parcours du combattant avant d’obtenir un diagnostic.

Les chercheurs israéliens ont publié les résultats d’une expérience jusque-là inédite, dans le dernier numéro de la revue américaine Current Biology . Ils affirment que l’autisme chez les enfants pourrait être diagnostiqué grâce à l’analyse de leur réaction physique aux odeurs.

Source Israël Magazine