Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Maroc : Un psychiatre pour 100.000 habitants

Maroc : Un psychiatre pour 100.000 habitants

le 6 janvier 2017

[Le site info] S’il y a un domaine médical qui souffre de carences majeures dans notre pays, aussi bien en infrastructures qu’en personnel spécialisé, c’est la prise en charge des maladies mentales.

Malgré une certaine volonté gouvernementale concrétisée par un Programme de mise à niveau du secteur, le Maroc ne compte encore aujourd’hui qu’un seul psychiatre et 2 infirmier(e)s pour 100.000 habitants, peu d’infrastructures d’accueil, manquant terriblement de moyens, et offrant des conditions souvent inhumaines d’internement.

Le Ministre de la Santé, Lhoucine El Ouardi, a déclaré que 6 services psychiatriques intégrés aux structures hospitalières régionales existantes, ont été ouverts depuis 2014. Dans son programme initial, il avait prévu l’ouverture de 10 services spécialisés et de 3 hôpitaux spécialisés en psychiatrie, ainsi que 4 services spécialisés en pédopsychiatrie…mais ce ne sont encore que des projets.

Ces tentatives sont encore bien en deçà des besoins grandissants de la population. En effet, selon la dernière enquête épidémiologique, « 40% de la population marocaine âgée de 15 ans et plus souffre, ou a souffert, d’un trouble mental » -d’intensité évidemment variable -, dont près d’une femme sur deux. Les dépenses en médicaments sont passées de 52 millions de dirhams en 2013 à 113 millions de dirhams en 2016… Cet indicateur est à lui seul à l’image même de la gravité de la situation.

Source Le site info