Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Organisation mondiale de la santé : Gestion des problèmes de santé physique chez les adultes atteints de troubles psychiques graves

Organisation mondiale de la santé : Gestion des problèmes de santé physique chez les adultes atteints de troubles psychiques graves

le 11 novembre 2018

Les personnes atteintes de troubles psychiques graves - dépression modérée à sévère, trouble bipolaire, schizophrénie et autres troubles psychotiques - ont généralement une espérance de vie inférieure de 10 à 20 ans à celle de la population en général. 

La majorité de ces décès prématurés sont dus à des problèmes de santé physique. L’accès à des services de santé complets offrant des services de promotion de la santé, de dépistage et de traitement des problèmes de santé physique et mentale reste inaccessible pour la majorité des personnes souffrant de troubles psychiques graves. Pour ceux qui ont accès aux soins de santé, les soins reçus sont souvent de mauvaise qualité et les problèmes de santé physique sont souvent négligés.

Pour remédier à cette inégalité, l’OMS a publié pour la première fois des directives fondées sur des données factuelles concernant la gestion des conditions physiques chez les adultes souffrant de troubles psychiques graves.

Les recommandations couvrent les changements de mode de vie, le soutien psychosocial et les médicaments

Les nouvelles lignes directrices comprennent des recommandations pour le traitement des personnes souffrant de troubles psychiques graves et de maladie cardiovasculaire, de diabète, de VIH/sida, de tuberculose et d'hépatite B et C, ainsi que de personnes dépendantes du tabac qui consomment de l'alcool ou d'autres substances et/ou qui sont en surpoids. Les recommandations portent sur les changements de mode de vie tels qu'un régime alimentaire plus sain, une activité physique accrue et un sevrage tabagique; soutien psychosocial; et les médicaments, en tenant compte des interactions possibles entre différents médicaments prescrits pour des problèmes de santé mentale et physique.

Lire la suite sur le site de l'OMS