Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Québec : Prévention pour les enfants à risque de maladies psychiatriques

Québec : Prévention pour les enfants à risque de maladies psychiatriques

le 1 février 2016

[Radio Canada] L'Institut universitaire en santé mentale de Québec met sur pied un programme de dépistage et d'intervention auprès de jeunes à haut risque de développer des maladies comme la schizophrénie, la maladie bipolaire ou la dépression majeure récidivante.

Le projet-pilote intitulé HoPE (Horizon parent enfant) vise à rejoindre les jeunes de la région de la Capitale-Nationale âgés de 5 à 17 ans nés d'un parent atteint d'un syndrome psychiatrique majeur.

Les jeunes qui seront suivis par une équipe HoPE, comprenant entre autres une infirmière bachelière en santé mentale et un pédopsychiatre, subiront un test biologique de dépistage par la rétine, l'électrorétinographie, pour déterminer les facteurs de risque de développer une maladie ou un trouble mental.

Le programme permettra ensuite de coordonner les services nécessaires et d'offrir un soutien pour aider à réduire les effets de la maladie ou en prévenir l'apparition, explique le médecin psychiatre Michel Maziade. 

« Du côté de la maladie psychiatrique, on sait que les enfants portent des symptômes sous cliniques, des difficultés cognitives, neuropsychologiques, des troubles d'apprentissage, des problèmes de comportement et si on intervient tôt, on règle les problèmes que les enfants ont maintenant et on est en train de prévenir pour le futur. »

Source Radio Canada