Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Royaume Uni : "Race" et discrimination en matière de santé mentale en Occident

Royaume Uni : "Race" et discrimination en matière de santé mentale en Occident

le 15 juin 2020

La chercheuse Jayasree Kalathil analyse le racisme comme cause et contexte de la souffrance mentale et émotionnelle, ainsi que la discrimination raciale dans l'accès aux systèmes de santé mentale, au Royaume Uni et plus largement, dans les pays occidentaux. 

Dans une note préliminaire intitulée "Race" et discrimination en matière de santé mentale en Occident, la chercheuse Jayasree Kalathil, elle même concernée par les problèmes de santé mentale, aborde le racisme comme "cause et contexte de la souffrance mentale et émotionnelle". Réalisée pour l'ONG Survivor Research (Londres) dont la réflexion porte sur l'amélioration des services de santé mentale, cette note a été publiée en 2013 dans le Medico friend circle bulletin.

L'histoire de la psychiatrie montre que la «race» a longtemps été un concept décisif pour définir le comportement humain, les difficultés à vivre ainsi que leur gestion et leur traitement. Plus récemment, cette histoire montre comment les systèmes de services et de politiques de santé mentale affectent les communautés racialisées vivant en Occident. Par exemple, en 2003, une enquête sur la mort d'un homme afro-caribéen de 40 ans, David Rocky Bennett, a conduit à un examen approfondi des soins de santé mentale au Royaume-Uni. Selon le rapport, le Système National de Santé dans ce pays est «institutionnellement raciste».

Lire la note sur le site du collectif d'usagers ZinZinZine