Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Suisse : Dans les coulisses de la première Mad Pride

Suisse : Dans les coulisses de la première Mad Pride

le 14 octobre 2019

Le 10 octobre, les malades psychiques sont invités à défiler dans les rues de Genève. La manifestation veut déstigmatiser la maladie mentale, qui est encore trop souvent vécue comme une honte.

Il tourne depuis mi-septembre dans les rues de Genève, le barjo truck est un food truck sans nourriture, mais avec des barjos. Ou plus exactement des informations sur la maladie mentale et des performances montrant comment s'exerce la stigmatisation. Le ton est donné, on a choisi l'humour pour parler d'un sujet triste: la solitude et la stigmatisation des personnes souffrant de maladies psychiques.

En cette fin de journée de septembre, Beverly est venue pour la première fois au barjo truck aux Bains des Pâquis. Quand on lui a diagnostiqué une schizophrénie, à l'âge de 22 ans, la jeune femme a arrêté de voir ses amis: "quand on m'a posé le diagnostic, j'ai eu peur d'en parler aux autres, parce qu'en général, on utilise des mots qui se réfèrent à la maladie psychique comme quelque chose de péjoratif. Alors forcément, j'ai voulu un peu me cacher."

Lire la suite sur RTS