Vous êtes dans : Accueil > Actualités > Vues d'ailleurs > Togo : Un chef d'état en bonne santé physique et mentale

Togo : Un chef d'état en bonne santé physique et mentale

le 12 mars 2015

[Santé-Education] Trois médecins assermentés, désignés par la Cour  Constitutionnelle ont prêté serment en février dernier dans le cadre de la prochaine élection présidentielle au Togo. Il s’agit d’un rhumatologue, d’un cardiologue et d’un neurologue. Leur mission est d’ausculter tous les candidats au fauteuil présidentiel.

Cet exercice, loin d’être une simple formalité, est l’une des phases les plus importantes dans l’exercice de la fonction d’un Chef d’Etat. C’est une exigence de la Constitution togolaise à son article 62. Il s’agira d’établir un bilan médical qui dégage l’état de santé mentale et physique du futur dirigeant.

Le monde entier se souvient du scandale français. En 1981, Feu Président François Mitterrand, malgré un cancer de la prostate, décelé six mois après son élection, est demeuré Président. Après son décès, son médecin a révélé que le Président l’avait contraint à falsifier les résultats. Du coup, dans chaque pays, les populations s’interrogent sur la sincérité de cette pratique.

Source Sante-Education