Vous êtes dans : Accueil > Espace Presse > Actualités du Psycom > Parution de deux nouvelles brochures : "Psychoéducation" et "Troubles des comportements"

Parution de deux nouvelles brochures : "Psychoéducation" et "Troubles des comportements"

le 20 octobre 2017

Le Psycom édite deux nouvelles brochures : "Psychoéducation et éducation thérapeutique du patient en Psychiatrie" dans la collection Psychothérapies et "Troubles des comportements de l'enfant et l'adolescent" dans la collection Troubles psychiques

Psychoéducation et éducation thérapeutique du patient en Psychiatrie

En psychiatrie, les termes d’éducation thérapeutique (ETP) et de psychoéducation sont utilisés de manière équivalente pour décrire un processus d’apprentissage par lequel une personne acquiert des compétences pour gérer la maladie qui la concerne.

Initialement proposés par les professionnels de santé à l’entourage des personnes malades, des programmes de psychoéducation se sont développés depuis les années 80 à l’attention des personnes vivant avec des troubles psychiques.

Depuis une vingtaine d’années se développent également des programmes dits d’éducation thérapeutique du patient (ETP), définis par l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En France, ces programmes ont fait l’objet de recommandations méthodologiques de la Haute autorité de santé (HAS) en 2007 et bénéficient depuis 2009 d’un cadre réglementaire.

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure

Troubles des comportements de l'enfant et l'adolescent

Si les débordements comportementaux des plus jeunes inquiètent les adultes (c’est le motif de consultation le plus fréquent en pédo-psychiatrie), ils ne correspondent pas forcément un trouble du comportement en tant que tel. Et s’il existe des réponses thérapeutiques, elles ne sont pas univoques, et elles peuvent être proposées en dehors de la reconnaissance d’un trouble du comportement.

De quel(s) trouble(s) du comportement parle-t-on ? Du trouble des conduites (TC) et du trouble oppositionnel avec provocation (TOP) tels qu’ils sont reconnus par le Manuel statistique et diagnostique des troubles mentaux (DSM), système classificatoire de l’Association américaine de psychiatrie, aujourd’hui largement diffusé.

Quels sont les intérêts et les limites de ces repérages diagnostiques ? Plus largement, comment les pédopsychiatres et les psychologues appréhendent-ils les débordements comportementaux des enfants et adolescents ? Quels sont les objectifs de leurs propositions thérapeutiques ? Quelles sont leur spécificité et leur complémentarité, par rapport aux accompagnements pédagogiques, socio-éducatifs et judiciaires, dont les enfants et adolescents qu’ils rencontrent peuvent, par ailleurs, bénéficier ?

Pour en savoir plus, téléchargez la brochure