Psycom est partenaire de la campagne de sensibilisation à la santé mentale : « En parler, c’est déjà se soigner »

Publié le 06/04/2021 Evénement
Des messages pour inciter les Françaises et les Français à parler de leur mal-être lié à la crise du Covid-19 renvoient vers le site Psycom.org.

Une campagne nationale de sensibilisation à la santé mentale est lancée ce jour, le 6 avril 2021, par Santé publique France et le Ministère des Solidarités et de la Santé, en lien avec l’épidémie de Covid-19. Les messages diffusés sur les réseaux sociaux encouragent les internautes à se rendre sur le site www.psycom.org. A partir du 20 avril, des spots seront aussi visibles à la télévision.

La campagne intervient alors que la population française est éprouvée depuis plus d’un an par la crise sanitaire et les mesures prises pour lutter contre le coronavirus. L’enquête CoviPrev menée régulièrement par Santé publique France depuis mars 2020 montre une dégradation globale de la santé mentale, particulièrement marquée chez les jeunes de 18 à 24 ans.

Avec le message « En parler, c’est déjà se soigner », l’objectif est d’encourager les personnes à se confier à leur entourage ou à leur médecin sur le stress, la lassitude ou la peur qu’elles pourraient ressentir. Elles sont aussi invitées à composer le numéro vert du gouvernement dédié au Covid-19 (0 800 130 000) pour être orientées vers une ligne de soutien psychologique et à s’informer sur les moyens qu’on peut trouver pour aller mieux sur le site Psycom.

Psycom, organisme public d’information sur la santé mentale, propose une information fiable, indépendante et accessible pour comprendre les signes auxquels prêter attention, savoir vers qui se tourner pour obtenir de l’aide et, face à l’épidémie, comment se préserver.

Découvrez notamment les pages suivantes :

Tout au long de la conception de cette campagne, l’équipe Psycom a apporté son expertise sur les questions d’information et de communication en santé mentale auprès de Santé publique France et du Ministère des Solidarités et de la Santé. 

Voir la campagne sur le site de Santé Publique France